Basralocus

Formulaire de recherche

Basralocus

Informations générales

 
  • parfois appelé angélique ;
  • bois sud-américain très durable ;
  • duramen brun doré à brun pourpre en passant par rouille avec un reflet rouge brun ;
  • convient pour les bardages et les planchers (à trafic intense) ;
  • convient également pour les constructions lourdes, tant au-dessus de la surface de sol qu’en contact avec de l’eau douce ou salée ;
  • on importe la qualité supérieure FAS (First and Second) : toujours quasiment hors aubier, cœur et autres défauts.

Propriétés

Provenance
Basralocus ou angélique est la dénomination commerciale pour l’espèce botanique Dicorynia guianensis Amsh, qui appartient à la famille des Légumineuses-Caesalpiniacées. Il provient des forêts tropicales du Surinam, de la Guyane française et du Brésil. La Belgique importe le basralocus de ces trois pays d’Amérique du Sud.

Description
Le basralocus atteint en moyenne une hauteur de 30 à 50 mètres. Le tronc droit cylindrique exempt de branches a une hauteur de 16 à 20 mètres et un diamètre de maximum 60 cm.

Couleur et figure
La teinte du duramen varie de brun doré à brun pourpre en passant par rouille avec un reflet rouge. L’aubier est gris clair. Le basralocus présente généralement un fil droit, parfois enchevêtré ou un contrefil. Le bois a souvent une figure striée sur quartier. Sur dosse, il a généralement une figure flammée prononcée accentuée par les bandes de parenchyme. Une finition polie peut donner à l’angélique une belle brillance.  

Durabilité
Le duramen est très durable (classe de durabilité naturelle I). Sa durabilité élevée et sa résistance au taret sont imputables aux contenus cellulaires ainsi qu’à la présence de silice dans le bois. Le basralocus résiste également très bien aux acides. L’aubier n’est pas durable (classe de durabilité naturelle V).

Séchage et taux d’humidité
Le séchage du basralocus ne pose aucun problème, mais il doit être effectué avec soin et lentement. Une fois séché, le bois absorbe lentement l’humidité.

Usinage 
Le basralocus contient de la silice. Il est donc fortement conseillé d’utiliser des outils en acier dur stellité. Le bois frais de sciage est plus facile à usiner vu que les complexes de silice n’ont pas encore durci. Un bon système d’aspiration de poussière est nécessaire car l’usinage produit beaucoup de poussière.

Finition
La finition des surfaces ne pose aucun problème.

Utilisations

  • bardages;
  • sols industriels ;
  • planchers (à trafic intense) ;
  • constructions (lourdes) au-dessus de la surface du sol ;
  • constructions hydrauliques en eau douce et salée comme les pilotis, les appontements, les échafaudages et les jetées ;
  • fûts industriels.

Informations professionnelles

 

 

Basralocus

 

Masse volumique moyenne*

760 kg/m³

Retrait radial

De 60 à 30 % h.r.**

1 %

 

De 90 à 60 % h.r.**

1,5 %

Retrait tangentiel

De 60 à 30 % h.r.**

1,4 %

 

De 90 à 60 % h.r.**

2,1 %

Mouvement

De 60 à 30 % h.r.**

2,4 %

 

De 90 à 60 % h.r.**

3,6 %

Résistance à la flexion

126 N/mm²

Module d’élasticité

16 000 N/mm²

Résistance à la compression (parallèle aux fibres)

66 N/mm²

Résistance au cisaillement

7,8 N/mm²

Dureté (Janka) – transversale

10 400 N

Dureté (Janka) – longitudinale

8 400 N

*à 15 % d’humidité du bois / ** humidité relative de l’air

Dimensions commerciales

Epaisseur

26/27 mm

Largeurs fixes

80*/105/130/155/180/205 mm

Longueur

215 cm et plus,
en moyenne 305 cm et plus

Il existe également des planches d’une épaisseur de 22 mm, une largeur de 145 mm et une longueur de 215 cm ou plus.

* Les planches de 88 mm de large sont importées dans des longueurs à partir de 60 cm.

Bron: Woodforum.be